FRA | ENG 0 items

Mon avis sur K-Cup

Publié par Dany Marquis le

J’ai commencé par écrire mon texte de façon objective en décrivant la technologie K-Cups, les avantages, les désavantages, son impact sur l’industrie.   Ensuite, je terminais par une réflexion sur ce qui arrivera lorsqu’un gros joueur comme Kraft ou Procter and Gamble  brisera le monopole de Green Mountain Coffee Roaster (en passant Van Houtte a été acheté pour 920 millions$ par Green Mountain, donc Van Houtte c’est eux).  J’avais presque terminé lorsque je me suis écoeuré moi-même et j’ai effacé le texte.

La technologie K-Cups est la pire merde que j’ai vue dans l’industrie du café!  Le seul avantage que j’y vois c’est la rapidité.  Tu mets le cup et clic, t’appuies sur le bouton.  Wow!  Sommes-nous aussi pressés?

Et coté environnement, il n’y a personne qui va me convaincre que cette façon de faire est propre.  Je ne me considère pas comme un écolo qui culpabilise tout le monde, mais dans ce cas, c’est assez flagrant.  On doit les jeter les cup!  Pas de recyclage possible, pas de compost possible.  Un bureau de 20 personnes qui boivent du café en k-cup parce que personne ne s’entend sur la vaisselle va en jeter un gros sac à chaque semaine (Chacun lave sa tasse, chacun paie ses K-Cups…  Pas de chicane…)

En Gaspésie, comme partout ailleurs de toute façon, la gestion des déchets est un sujet tabou.  Toutefois, la réduction à la source est une solution peu coûteuse et très efficace de réduire le volume de déchets.  Ce sont de petits gestes qui font la différence.  Et hop!  Le K-Cup à la poubelle…

De plus, les pubs de K-Cup nous bombardent les oreilles avec la notion de café frais.  Les oreilles me frisent à chaque fois.  Ils ont raison, c’est frais infusé.  Si je flushe la toilette, je peux dire sans fausse représentation que l’eau de ma toilette est fraîchement flushée.  Mais qu’en est-il du contenu?  Le café peut dater de 8 mois, avoir séché 4 semaines avant d’être emballé et stocké et finalement se retrouver entre vos mains.  On ne peut parler de fraîcheur du café.  Du vieux café fraîchement infusé serait plus juste.  Il est impossible d’emballer le café fraîchement torréfié dans les k-cups.  Le gaz émis ferait « exploser » la pellicule.  Il est loin d’être frais ce café!

J’en rajoute avec le prix à la tasse.  Des gens font des km pour magasiner dans les grandes surfaces et courent les économies.   Wal-Mart, Maxi, Super C, etc.  Mais quand vient le temps de discuter K-Cup, on semble perdre les notions de mathématique de base.  Pour 12-13$, on peut acheter environ 18 k-cup.  0,72$ la tasse.  Étant donné qu’il y a 10g par k-cup, le café revient à 72$ / kg.  Pour 72$ le kg on peut boire des grands crus des meilleurs terroirs de la planète!!!!  Pour votre info, la bourse du café a pété un autre record la semaine passée, à 3,00$ US / lbs.  Donc 6,60$ / kg.  On s’entend pour dire qu’ils ont trouvé une façon de vendre leur café plus de 10 fois le prix et à attacher les consommateurs à leur bidule (on croirait la business des imprimantes).  En plus de  vendre les cafetières très cher (150$).  Une belle stratégie qui profite au détenteur de brevet.

Et parlant d’attachement du consommateur, oubliez la sélection du café.  Vous devez acheter les k-cup.  Ben oui, pour environ 13$ vous pouvez acheter  les filtres réutilisables.  Est-ce que vous l’avez essayé?  On l’oublie dans l’armoire rapidement tellement ça fonctionne mal.  On doit mettre de la mouture très fine et le doser à 7-8g pour pas que ça déborde.  De plus, le débit d’eau est calibré en fonction du k-cup original qui contient un filtre en papier.  Avec le réutilisable, l’eau passe trop vite et vous vous retrouvez avec un mega-dépôt au fond de la tasse.  En faisant ça, en plus d’être mauvais on perd le seul avantage de la Keurig (le temps, la rapidité de préparation et la propreté).  « Oui mais, il y a une grande sélection. »  Peut-être, mais on reste attaché au cup à 0,72$.

Bref, je m’emporte un peu et je ne voudrais pas faire de sermon et mettre tous les buveurs de k-cup au pilori.  Je comprends et conçoit le seul avantage à ce système : la rapidité et  la simplicité.  Je ne peux simplement que m’en attrister et me questionner sur les critères de décisions des consommateurs que nous sommes.  Sommes-nous devenus si paresseux? Est-ce que notre temps est si limité?  À quand le k-cup style epipen?

Le k-cup permettra peut-être l’émergence d’un club select, solidaire et fraternel, possédant un signe de main secret, qui aura le don d’arrêter le temps pour se préparer un café à l’ancienne et de le déguster.  Dans la pénombre d’un garage, au bruit d’un torréfacteur ronronnant, les membres du club se prépareront une petite quantité de ce précieux breuvage.  Une bouilloire, une balance, un piston.  De l’eau, du café.  Rien de compliqué, pas de technologie.  Et les petits-enfants des membres, une fois l’âge de l’initiation atteint diront : « Wow, c’est ce que ça goûte le café? ».  Eh oui mon enfant, dans mon temps, on pouvait en boire tous les jours…  Jusqu’à ce que les multinationales prennent le contrôle de la commercialisation et des achats de café vert et que les derniers torréfacteurs ferment leurs portes...

Dany


6 commentaires


  • Bonjour j’essaie de faire un bon café qui a du goût avec le filtre réutilisable de Keurig mais il est toujours trop faible mon café dans le filtre est pratiquement pas trempé que faire????

    lauraine le

  • Bonjour, j’utilise aussi k-cup avec filtre réutilisable, et pour les invités nous avons des cups. Je suis d’accord que ce n’est pas Écolo Ni économique pour ceux qui l’utilise avec les cups. J’ai choisi cette machine justement pour les filtres, je suis seule à la maison donc pas de gaspille. Je bois mon café bio équitable dedans que je mou une fois par deux semaine environ dans mon robot ;) pas parfait mais délicieux

    Lucie boudreault le

  • Ce n’est pas en écrivant des choses comme çà que tu vas arriver à me convaincre. J’étais en faveur des écolo mais depuis quelques années j’en ai tout simplement assez de cette écologie culpabilisante, moraliste et n’ayant rien à proposer pour remplacer. Vous refusez tout et n’avez aucune proposition pour remplacer quoi que ce soit.

    Niala le

  • L’ avantage ? Avoir une tasse de café à la fois.
    J’ utilise toujours le filtre reutilisable. Écologie, économie et variété.
    Ce système me convient.
    On peut ne pas aimer.
    On peut aussi critiquer sur tout !

    Marc le

  • Pour celui qui dit que k cup est la pire merde parce que pas de recyclable possible et bien vous vous trompez ils sont reclyclable car je les lave et j’ai acheter sur eBay des couvercles qui font dessus et je prends mon café et tout fonctionne tres bien merci

    Sue le

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés