FRA | ENG 0 items

Clickafé Sept-Îles

Publié par Dany Marquis le

Logo Clickafé Sept-ÎlesJ’ai reçu un premier coup de fil de Marieve Fortin le 27 septembre 2012.  S’en est suivi une série de contacts concernant plusieurs sujets, passant du café en général, à la gestion d’un café, en au design du mobilier.  Bref le B.a.-ba pouvant mener à l’ouverture à Sept-Îles, d’un coffeeshop digne de la troisième vague.  Presque un an plus tard, je suis à Sept-Îles pour donner la formation et le coaching nécessaire au démarrage. 

Marieve est en affaire depuis déjà quelques années avec un studio de photographie bien connu à Sept-Îles le Studio Sans Limite, et la mère de Marieve, Prisca Beaudry, possède une solide expérience au niveau de la restauration.  L’objectif des promoteurs :  faire un projet mère-fille, jumeler le studio de photo dans le même local que le café, offrir un lieu de rencontre autour d’un produit de qualité, devenir son propre patron. 

On a pris le temps de clarifier la différence entre ce que j’appelle un « coffeeshop » et un établissement de type café-bistro plus proche du restaurant.  L’expérience acquise par Prisca dans la restauration a permis de définir rapidement le concept puisque la formule coffeeshop entrait pleinement dans leur objectif et que la restauration classique ne leur convenait pas.  Donc, on jumèle le studio de photo au café, on construit une offre de dessert de qualité, une offre de sandwich simple et délicieuse et on installe des équipements de préparation de café haut-de-gamme.  Comme cette formule cadre directement dans ce que nous faisons, ce fut relativement facile de mettre les bases du projet sur papier, monter les prévisions financières et partir au bâton pour financer le tout.  À ce sujet, je me permets de dire que l’étape du financement a mis les nerfs à l’épreuve du duo car ce fut une bagarre de longue haleine mais qu’elles ont remporté avec brio.  Quand on veut on peut! 

Clickafé esquisseJe dirais qu’un des aspects les plus intéressants du projet est venu de l’audace du design intérieur.  Si vous nous suivez sur facebook, vous avez dû voir passer ce que tout le monde appelait le « café rose ».  Marieve est photographe (maintenant barista-photographe!) et elle a un œil pour l’agencement des couleurs, de la lumière et de l’ambiance.  J’ai travaillé sur plusieurs projets de café et je crois que je vivais un petit blues du design des coffeeshops.  Du bois, du brun, de la brique, du cuir,  des décors très masculins, brutes.  Notez que j’aime ce type d’ambiance mais j’ai trouvé très rafraîchissant de jumeler un coffeeshop avec un design plus féminin.  Sur la première esquisse le rose semblait prendre toute la place mais une fois concrétiser, les éléments roses semblent atténués par les éléments blancs et gris.  Mais on s’entendra pour dire que le tout fait très féminin, très urbain, on se croirait dans « Sex in the city » à Sept-Îles.  

Voici une petite visite en vidéo du Clickafé:

Et en tant que coffeeshop, beaucoup d’énergie a été mis sur le café et sur la formation des baristas.  Nous avons installé au La Marzocco GB/5Clickafé une série d’équipements haut-de-gamme de préparation de café.  D’ailleurs, en entrant, impossible de manquer la magnifique La Marzocco GB/5, qui trône sur le comptoir, ses courbes, ses coins concaves portant fièrement le lion des armoiries de La Marzocco, et le stainless poli miroir donne à la machine une forte impression de ce qui va se passer durant votre visite : Ici, on prend le café au sérieux!  Configuré avec  2 groupes volumétriques, la GB5 est accompagnée d’un moulin-doseur sur demande Vulcano, fabriqué par Mazzer pour La Marzocco.  Le design du moulin en impose, il est inspiré du modèle original de 1960 de Giuseppe Bambi qui lui avait valu de gagner un prix pour son design exclusif lors de l'Expo de Milan 1968. Réalisé en acier inoxydable brillant avec des détails en noir mat, il cadre parfaitement dans le décor.  Coté configuration, la machine travaillera avec des porte-filtres double avec panier VST de 17g, préinfusion, calibrés à 94°C.  Le café choisi est le Bella espresso qui, même s’il semble en lien avec le reste du concept, a été sélectionné par les promoteurs pour son goût léger et fruité.  Moulu sur demande avec le Vulcano, les extractions sont parfaites à chaque fois. 

Pour le lait, on a installé un rince-pichet à coté du knock-box pour être plus efficace.  L’ergonomie du plan de travail du baristaCoin Lounge Clickafé est donc optimisé qualité et rapidité.  Le menu est typiquement construit autour de l’espresso avec une emphase sur les formats traditionnels, excepté pour le latté qui est offert en deux formats.  Les standards de breuvages sont ceux de Brûlerie du Quai.

Le café filtre sera préparé avec une Curtis D500GT selon les paramètres du « Golden cup ».  Donc attendez-vous à du bon café de ce côté également.  Vous pourrez également y déguster vos cafés en préparation manuelle, piston, clever, chemex et même vaccum pot.  Comme je disais plus haut : « On prend donc le café au sérieux».

Un coin présente une sélection de produits du terroir avec des produits provenant de partout au Québec :

-         La Nougaterie de Québec

-         Les Délices de l'Îles d'Orléans

-         Aux Bienfaits de Rimouski

-         Mignon-Touron de Québec

-         La Maison de la Chicoutai de Rivière-au-Tonnerre

-         Brûlerie du Quai de Carleton (Eux ils sont hot!)

Au niveau café, vous y trouverez une offre de 9 cafés en vrac.  Une quinzaine de thés et tisanes sont également offertes.

Le café compte 25 places assises. 

Le Clickafé est donc un incontournable à Sept-îles. Il est situé au 350-114 rue Smith, dans le bâtiment de Place Sept-îles, à coté de Radio Canada et en face de Desjardins.  Vous pouvez devenir un adepte de leur page facebook ici : https://www.facebook.com/Clickafe?fref=ts

 

Je me permets aussi de vous proposer si vous passez dans le coin :

-Une marche dans le Parc Aylmer-Whittom, appelé « parc des écureuils »

- Un club au crabe du casse-croûte du pêcheur. Casse-Croûte du Pêcheur Sept-Îles

- Voir le soleil se coucher, bien assis sur la plage Monhagan

- De passer un peu de temps à entrer en contact avec la communauté Innu de Uashat et de Maliotenam.  Il y deux librairies qui tiennent en stock des livres de références sur le sujet pour approfondir vos connaissances.  Si vous tendez l’oreille vous aurez la chance d’entendre la langue montagnaise, l'innu-aimun.   C’est magnifique! 

- Et je vous suggère fortement  la lecture du blog suivant : Kuessipan - Naomi Fontaine

Innushkuess- Fille Innu Je la cite : « Je suis Innue, fière descendante d'un peuple ancien, je suis Québécoise, habitante d'un territoire riche et vaste. »  Elle est enseignante de français, ses textes sont très  bien écrits et elle donne un regard actuel et positif sur la vie d’une innue québecoise.  Elle est également l’auteur de Kuessipan, un roman qui vous plongera dans l’univers d’une réserve indienne innu.  Pas de nostalgie, pas de folklore, pas d’apitoiement sur son sort mais un regard tourné vers l’avenir.  À lire absolument!  Absolument!  Ai-je dit absolument ?

Merci à Marieve et Prisca pour votre confiance et longue vie au Clickafé!

Dany Marquis

Pour plus d'information sur nos services de consultations et notre formule de succursale indépendante, veuillez consulter la page suivante:

Brûlerie du Quai Service-Conseil et succursale indépendante

 


2 commentaires


  • Propriétaires chaleureuses, cafés de qualités et décors qui sort de l’ordinaire. Sans prétention mais toute aussi sophistiquer, Le Clickafé sera vous charmer !

    Isabelle Fortin le

  • Décors rafraichissants! Bons café! Beaux produits à vendre! Plusieurs choix de desserts! Longue vie au Clickafé! Moi j’y retournerai!

    Merci!

    Valérie Rioux le

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés