Cup of Excellence Brasil ‘’Pulped Natural’’ Chapitre-2


Dany Marquis

Le 28 novembre dernier, j’avais le couteau entre les dents pour les enchères du Cup of Excellence Brésil, Pulped Natural. 

Et j’ai finalement obtenu le lot #3.  Oui, oui, vous avez bien lu, le lot #3! 

Pour ceux qui n’auraient aucune idée de ce qu’est le Cup of Excellence, je vous invite à lire ce résumé :  https://www.brulerieduquai.com/blogs/brulerie-du-quai/quest-ce-que-le-cup-of-excellence

Le CoE Brésil est selon moi l’une des plus prestigieuses compétitions parmi les pays participants.  C’est au Brésil qu’est né le Cup of Excellence en 1999 et cela a donné le ton au standard élevé et au niveau de qualité qui a été amélioré d’année en année.  C’est aussi le plus gros producteur de café dans le monde.  Alors le défi de cerner les 20 meilleurs cafés de la récolte de 2017 est un défi de taille. 

Cette année, nous avions en inventaire plusieurs bons cafés et nous avions économisé en fonction d’acheter un lot aux enchères du ‘’pulped Natural’’.  J’avais le goût d’ajouter un café de type naturel car ce sont des cafés prisés par nos clients.  Et trouver un café de ce type est assez difficile car les cafés naturels de haute qualité sont rares. 

J’ai donc suivi le dévoilement des gagnants avec intérêt afin de pouvoir mettre au point ma stratégie et cibler des lots qui seraient mes préférés durant les enchères.  Je voulais avoir un profil complémentaire avec l’offre actuelle de notre collection Réserve Sélecte.  Je voulais du corps, des arômes chauds épicés, je fantasmais à trouver un café qui laisserait planer cocktail de thé chaï, de cidre de pomme, de chocolat noir, de mélasse, cassonnade, cardamome…  Bon, j’ai beaucoup d’imagination et mon côté épicurien jubilait déjà en m’imaginant une tasse à la main…  J’avais misé sur 4 lots sur les 21 de disponibles qui correspondaient aux critères que je recherchais : le #3, 7, 9 et 18. 

J’avais conservé le #3 dans mes cibles même si à chaque enchère à laquelle je participe, j’ai l’impression d’être un enfant à la maternelle devant les grandes corporations qui achètent les meilleurs cafés.  J’ai quand même réussi par le passé à acheter dans le top 10, ce qui, pour une entreprise de notre taille, est tout un tour de force.

J’étais donc à mon poste le 28 novembre au matin, avec la liste des cafés promus, les résultats de l’année passée, mon budget, et mon collègue Justin, notre cerbère des finances, qui me rappelait ledit budget. 

Ce fut une de mes plus pénibles séances d’achat qui s’est commencée à 9h, et qui s’est terminée vers 15h.  Ce fut également une guerre d’usure, à coup de 3 minutes et d’incrément de 0,10$/lbs sur un des lots à quelques secondes seulement de la fin du chrono.  Ce qui automatiquement recommence le compteur du 3 minutes.  Il y a donc eu une chaude bataille durant laquelle j’ai essayé de rester actif tout en évitant de terminer les enchères avec deux lots à mon actif.  Je devais donc m’assurer d’être toujours le plus haut sur un de mes lots sélectionnés, mais jamais 2 en même temps.  On finit par entrer en transe et d’avoir l’air un peu maniaque lorsqu’on lâche un grognement quand un ‘’fin stratège’’ bid 0,10$ manuellement sur un lot du bas du classement au lieu de mettre un auto-bid, et force ainsi tous les acheteurs à reprendre le chrono de 3 minutes. 

Une guerre de titan a eu lieu sur le lot #1, qui a eu une note de dégustation de 92.33!  Ce café a terminé à 130,20$USD/lbs…  Il a d’ailleurs battu le record du plus haut montant payé, record qui était détenu jusqu’à maintenant par un lot de geisha du Honduras.  Pour vous donner une idée, si nous avions acheté ce lot, nous aurions dû le vendre autour de 400$/kg.  Plusieurs acheteurs semblaient viser ce lot en particulier.  Et pendant que je mettais mes billes pour acheter le #9, le prix s’est mis à monter pour dépasser celui de l’année passée, ce qui me semblait moins intéressant.  J’ai alors orienté mon énergie sur le #3 en me disant que j’allais essayer de mettre la main sur celui-ci. 

Notez que les lots obtenant une note de 90 et + sont divisés en 2 pour permettre aux acheteurs plus petits de compétitionner sur ces lots malgré les coûts d’achats assez élevés.  Il y a donc le lot 3A et 3B.  Avec une note de 90.83, on est devant un des meilleurs cafés au monde.  Pas un truc digéré par une moufette d’Asie, un vrai café!  J’étais en feu, je le voulais, la description et les notes des juges me parlaient. 

J’étais bien en selle, quand un comique s’est mis lui aussi en tête d’acheter un des deux lots #3, à moins qu’il voulût acheter les deux lots.  Difficile à dire car on ne voit pas le nom des acheteurs.  On se fait attribuer un numéro au hasard à l’entrée.  J’étais donc pogné avec un autobid sur le 3A et le comique qui me montait ça à coup de 0,10$...  Pour me faire monter à 18,40$ tandis que le lot 3B était resté à 17,10$. 

Tout ça pour vous dire que j’ai terminé avec le lot 3A et que j’étais bien content malgré le fait que j’aurais pu gérer la fin de l’enchère différemment mais j’aurais risqué de me retrouver avec les deux lots #3, ce qui aurait doublé le montant fixé par mon budget (que j’ai tout de même dépassé un peu).

C’est donc une excellente nouvelle, car nous aurons prochainement, quelque part en janvier, le 3e meilleur café de la gigantesque machine brésilienne!  Avec une note de 90.83! 

Voici un peu d’information sur le lot en question : (cliquez sur le lot 3A) :  http://www.allianceforcoffeeexcellence.org/en/cup-of-excellence/country-programs/brazil-pulped-naturals/2017/auction-results/

Pour les détails, c’est un Catuai, cultivé à Araponga dans l’état du Minas Gerais. Altitude de 950-1250 masl.  Voici les notes de dégustations des jurés internationaux :

Descriptors:

Aroma/Flavor:

sugar cane, acai, honey, apricot, mango, pineapple, pumpkin pie spices, date, honey, molasses, lemon grass,

Acidity:

crisp, tartaric, bright, juicy, malic,

Other:

silky, citric, white chocolate, elegant, long finish, fresh fig, black currant, peach

 

Nous sommes déjà en contact avec le producteur Mr. Luís Mauro Araújo Miranda et son exportateur pour faire envoyer la marchandise.  Notez que le paiement est effectué directement en USD$, sans aucun intermédiaire et que c’est moi qui vais coordonner le transport jusqu’à Carleton-sur-Mer.  Direct trade au max!

Ce café sera disponible en janvier 2018 seulement car au moment où j’écris ces lignes le café est au Brésil.   

Donc, je répète, ce café sera disponible en janvier 2018 seulement.

Tout dépendant des prix du transport et du taux de change au moment du paiement, on devrait le vendre autour de 33$ le sac de 200g. 

La quantité total du lot acheté est de 210kg, donc, nous en aurons pour quelques mois.  Nous ferons une torréfaction par mois environ afin d'avoir du café frais au maximum.

Vous pouvez acheter ce café en pré-vente ici : Sitio Monte Sinai  Notez que le prix est réduit durant la pré-vente.

Je vous tiendrai au courant.  D’ici là, vous pouvez toujours déguster le Costa Rica La Mandarina, que nous avons acheté aux enchères du Cup of excellence de la récolte 2016 et qui avait obtenu le 7e rang. 

https://www.brulerieduquai.com/collections/cup-of-excellence-2014/products/la-mandarina-costa-rica-cup-of-excellence-2016

Merci de nous suivre dans nos sélections!

Dany

Monte Sinai

 


6 commentaires


  • rejean gagnon

    Merci de m’avoir fais gouté a des cafés que je connaissais pas .J’ ai bu d’autres cafés ailleurs et chez vous mais depuis que gouter au côté fleural des gesha forest et mandarina,ce style de gout m’obsède. je n’y peut rien.j’ai hâte de sentir le brésilien. Merci encore


  • Jean-Claude Soulard

    Bonjour M. Dany Marquis,
    Franches félicitations et bravo pour ce qui se nomme encore de l’opiniâtreté. Je me souviens de votre détermination alors que vous annonciez vouloir vous “battre à l’os” pour décrocher un micro-lot de votre choix. À tenir fort vos désirs et à y mettre les efforts nécessaires, nous voilà (vous autant que nous) tous gagnants-gagnantes. Soyez heureux!…nous le serons également.


  • Martine Cardinal

    Bravo à toute l’équipe. J’en prendrai aussi 2 sacs.
    Passez de Joyeuses Fêtes …
    dans l’amour et la paix…un café à la main
    ☕️


  • Roger

    Bonjour et félicitation,

    Je suis un néophyte dans ce type de café. Pouvez-vous me dire comment devons-nous le préparer pour déguster tous ses saveurs?
    Pourquoi acheter un café si exceptionnel si on ne peut pas le mettre en valeur car on utilise une mauvaise préparation.


  • Charles

    Bravo pour votre détermination et votre patience de jeu !.. Et comme disait l’autre : " c’est un peu plus cher mais c’est plus que du bonbon " !.. Joyeuses fêtes à tous … et que l’année 2018 commence avec ce café d’exception !


Laissez un commentaire


Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés