Nouvelle règle : Largeur des fesses +6


Dany Marquis

Étant donné que nous vivons tous ensemble sur la même planète, et afin de pouvoir y vivre en harmonie et éviter que la loi du plus fort prenne le dessus, on se doit de fixer certaines règles de cohabitation.  Notre quotidien est rempli de ce type de règle, dont plusieurs sont forcés par des lois, car le commun des mortels a besoin d’un peu de coercition pour suivre le pas.  Le respect des règles de sécurité routière en est un exemple.  Et on paie même des policiers pour les faire respecter.  Il y a d’autres sortes de règles qui relèvent du gros bon sens et qui ont évolué avec le temps.  Si à une certaine époque, se moucher avec sa manche de chemise ne surprenait personne, il en va tout autrement aujourd’hui.  Quelqu’un qui oserait tousser librement, sans y mettre le creux de son coude serait vu comme un agent propagateur de virus mortel.  Il n’y a pas de loi à ce sujet et on se passe le mot pour établir une règle de vie commune.

J’aurais plein d’exemples à vous donner, mais j’irai droit au but, car ma liste de chose à faire est longue. 

Je crois qu’il est grand temps qu’on établisse ensemble une règle pour fixer une fois pour toutes l’espace qu’il est acceptable de prendre lorsqu’on visite un coffeeshop.  De cette façon, les baristas et la direction ne seront plus obligés de casser le party de votre moment en venant vous dire que vous prenez trop d’espace sur la table. 

Donc, si vous êtes du type, étudiant, travailleur autonome, et que vous décidez de venir travailler à votre coffeeshop préféré, car on s’y sent si bien, dites-vous que dorénavant vous aurez une règle très précise à respecter.

Vous avez votre ordinateur portable, votre cellulaire de la taille de 3 tablettes de chocolat, un étui à crayon, un manuel de cours, votre manteau, etc, et vous avez besoin de tout cet attirail pour mettre à profit le temps que vous allez passer dans le café.

On comprend que vous travaillez fort, que les enjeux sont grands et que la réussite dépend de plusieurs petits gestes et d’une discipline sans faille. 

Mais voilà, vous n’êtes pas seul.  Levez la tête et regardez autour.  Vous verrez d’autres individus qui eux aussi aimeraient profiter de cette espace.

Si vous prenez une table qui peut asseoir 6 personnes, à vous seul, vous créez, peut-être sans le savoir, beaucoup de mauvaise énergie.  Et ça, les mauvaises énergies, c’est mauvais.

Mauvais pour vos études.  Très mauvais même.  Vous ne savez pas à quel point c’est mauvais les mauvaises énergies.  Si vous pouviez les voir, c’est laid, très laid les mauvaises énergies.

Les gens autour de vous vous ont déjà jugé, et identifié comme un égoïste narcissique faisant passer ses besoins en priorité sans égard à l’impact sur son entourage.  Ça génère des mauvaises énergies.

Les baristas vous ont déjà jugé comme un autre ‘’maudit étudiant inconscient qui monopolise la place et qui fait retourner de bord les autres clients qui constatent le manque de place et qui n’osent pas déranger le dit étudiant.  Du pourboire de perdu.’’  Ça, ça génère beaucoup de mauvaises énergies car le barista est souvent lui aussi dans la même situation et prend trop de place à la table d’un café.  C’est une spirale toxique.

Les propriétaires du café qui vous ont aussi jugé, avec votre unique café acheté, qui vous donnent l’impression d’avoir le droit de prendre 6 places.  Oui, peut-être que t’as pris un drink à 6$, mais t’as fait retourner de bord 10 personnes qui aurait aussi pris des drink à 6$.  Do the math.  Cette énergie est moins toxique car elle provient majoritairement d’une personne qui a beaucoup de privilège, un entrepreneur, une personne qui fait de la business, mais on ne prend pas de chance, et on élimine toute les sources de poisons.

Afin d’être dans le positif, l’abondance, l’amour et l’harmonie, se la jouer feng shui, et vous permettre d’être en réelle position de réussite en éliminant les dégoûtantes énergies négatives, je vous suggère la règle suivante :

Lorsque vous allez dans un café et que vous voulez y travailler, étudier, l’espace que vous avez le droit de prendre est proportionnel à la largeur de vos fesses + 6 pouces.

Donc, si tout le monde est d’accord, on se dit :

Largeur des fesses + 6

Car je crois qu’on sous-estime grandement les mauvaises énergies dans la poursuite de ses objectifs personnels. 

Alors, si tout le monde respecte cette simple règle, tout le monde pourra profiter positivement de l’espace magnifique que vous offre votre coffeeshop préféré tout en mettant le cosmos aligné sur nos objectifs personnels. 

Alors si tu es d’accord avec moi, partage ce message et essayons d’avoir consensus.  On diminuera les mauvaises énergies et on mettra nos étudiants et travailleurs autonomes en position de réussite. 

 

Dany Marquis

 

 


2 commentaires


  • Huguette Berthelot

    Bravo Dany pour ce texte si bien écrit comme d’habitude qui décrit la réalité avec cette belle plume qu’on te connait.
    J’aime bien ta façon humoristique de suggérer avec beaucoup de doigté que l’ individualisme de certaines personnes devrait rayonner un peu moins large. Et la largeur des fesses + 6 , j’adore cette manière de dire : vous n’êtes pas seul sur cette planète.
    Huguette Berthelot


  • Élodie Brideau

    Excellente publication Dany! Mon bout préféré: “Cette énergie est moins toxique car elle provient majoritairement d’une personne qui a beaucoup de privilège, un entrepreneur, une personne qui fait de la business…” J’ai bien ri en le lisant. Surtout en connaissant la réalité des “privilégié.es” entrepreneur.es Gaspésien.nes! Merci!


Laissez un commentaire


Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés