5 suggestions pour scorer à la St-Valentin


Dany Marquis

Parce que je suis un romantique pragmatique, je vous propose 5 suggestions pour scorer à la St-Valentin.  Ou lors d'une tout autre rencontre avec objectif de rapprochement intime ou autre.

1

Préparez le café pour quelqu’un est considéré universellement comme une marque d’affection.  Alors, sortez vos connaissances ou consultez votre barista préféré pour préparer un café digne de vos sentiments.  Suffit de mettre la main sur un bon café, de peaufiner votre recette et votre technique et au moment venu, lancez-vous avec votre préparation.  Plus celle-ci demandera du doigté et sera compliquée, plus le message sera fort.  Alors sortez votre préparation manuelle, votre quincaillerie et mettez-moi un peu de théâtre, du panache dans cette tasse!  (Et pour ceux qui utilisent du café en capsule, en conserve, sachez que servir ce type de café est l’équivalent d’un repas basé sur une boîte de TV dinner…) Vous ne savez pas quel café servir?  Notre top gun, Costa Rica La Mandarina en filtre, ratio de 1:12.  Et si votre amour n'est pas café, tenté le coup avec un divin chocolat chaud.

2

Le pouvoir du brownie.  Combien de fois ai-je utilisé ce pouvoir pour attendrir ma tendre moitié?  Je ne saurais dire mais je l’ai tellement utilisé que j’en suis venu à me sentir coupable lorsque je le servais, encore chaud, avec son petit cœur moelleux et légèrement coulant.  À consommer assis afin que les jambes ne vous flageolent pas après la première bouchée.  Chaque morceau de brownie qui franchira la bouche de votre cible lui donnera le goût de volupté et lui rendra les lèvres en attente d’un baiser qu’on espère tendre, chaud et légèrement mouillé comme le cœur d’un brownie.  Je recommande chaudement de faire votre brownie vous-même, en suivant notre fameuse recette de brownie.  Et surtout avec les chocolats de Chaleur B.  Mais ne les faites pas trop cuire, car vous vous retrouverez à recevoir de petits becs secs avec la bouche serrée.  Faut jamais faire trop cuire un brownie.  C’est un couteau à double tranchant.

3

Whisky et chocolat.  De la bombe aphrodisiaque, à manipuler avec soin.  C’est simple, vous passez dans une SAQ et vous mettez la main sur un bon whisky.  Pas obligé d’acheter une bouteille qui va ruiner votre budget mensuel.  Autour de 50-60$, il y a de bonnes bouteilles, au-dessus de ça, ça dépend de votre portefeuille et de vos connaissances.  Pour le chocolat, je vous suggère nos tablettes de dégustation.  Un peu comme dans le café, mettez la main sur du chocolat fabriqué par un artisan.  Il y a plein de chocolateries qui manient le chocolat comme véritable support artistique comestible.  Le chocolat, c’est merveilleux.  Et si elles travaillent avec du chocolat artisanal comme celui de Chaleur B, c’est le jack pot.

4

Écrire.  Allez acheter une plume, un beau stylo, du papier et écrivez.  Faites un brouillon, et appliquez-vous à le retranscrire de votre meilleure main d’écriture.  Si vous êtes comme moi, ce sera tout croche, avec ‘’quelques’’ fautes d’orthographe et des bouts d’encre s’étireront et saliront la feuille à cause de la paume qui reposera sur l’encre encore humide. Vous êtes peut-être aussi un ambigu de l’écriture, à moitié cursive, à moitié détachée, je suis bi du crayon.  Ça fait dur mais voyez-vous, c’est mon écriture.  C’est sincère, et je trouve que ça manque cruellement dans le monde d’aujourd’hui.  Alors permettez-moi de faire la promotion d’une certaine forme de romantisme, par l’art des mots et par l’écriture.  Vous n’osez pas écrire parce que vous écrivez mal?  Permettez-vous de le faire.  Comme on se permet de sourire même si on n’a pas les dernières dents vendues sur l’affiche qui recouvre le mur chez le dentiste.  Souriez.  Écrivez.  Oui, mais Dany, j’écris quoi?  C’est simple, écris ce que tu ressens.  As-tu hâte de passer un moment d’intimité avec la personne choisie? Dis-le.  Garde ça simple, parle de la température, de ce que tu apprécies chez l’autre, de ce que tu aimerais faire la semaine prochaine ensemble, etc.  Il n’y a pas de mauvaises réponses.  Que ce soit croche, que ce soit mal écrit, que la feuille soit sale, que ce soit vrai.  Écrivez.

5

L’écoute. L’écoute est probablement le plus fort aphrodisiaque, tout juste après l’efficace brownie.  C’est probablement le plus beau cadeau que vous pouvez faire.  Se sentir écouté, c’est se sentir aimé.  Je ne parle pas juste d’écouter avec ses oreilles mais d’aller un step plus loin.  Oubliez-vous un peu et intéressez-vous à la personne devant vous.  Que votre face, votre corps parlent pour vous : tu es intéressant, important pour moi, je suis heureux d’être avec toi.  Que l’écoute de l’autre ne soit pas une occasion de parler de soi.   On se botte les fesses pour empêcher le monologue.  On reste ouvert aux idées de l’autre, à ses opinions, ses goûts, même si parfois c’est difficile. (T’aimes pas ça la coriandre?)  On laisse l’espace, on laisse l’autre s’exprimer.  On donne du temps, de l’attention.  Et si la personne qui vous accompagne fait la même chose, vous vivrez alors le sentiment d’être en harmonie avec un autre être humain, dans une danse complexe et délicieuse.  Les yeux dans les yeux, dans un partage et écoute mutuelle.

Avec ces cinq suggestions, vous avez en main des armes efficaces pour scorer à la St-Valentin.  Je vous souhaite une bonne soirée et comme dirait Agrafena Alexandrovna Svietlova dans le roman Les frères Karamazov de Dostoïevski : 

Dany


Leave a comment


Please note, comments must be approved before they are published



ENG
ENG