HUILA : Présentation de ce fameux terroir colombien


Jao Joel

Laissez moi vous parler de notre café Colombie Huila El Pital

Huila est très célèbre à travers le monde pour la qualité du café qui y est cultivé et ... pour avoir conquis le coeur de Hugh Jackman.

Tout d'abord, pour l'anecdote, l'acteur qui interprète à l'écran le personnage de Wolverine a mis sur pied Laughing Man (Cafe and Foundation) : une entreprise qui mobilise une bonne partie de ses revenus pour l'amélioration des conditions de vie des familles de cultivateurs de café. Hugh Jackman choisit en 2018 de s'approvisionner en café à Huila, Colombie - précisément à la coopérative COOCENTRAL Coop - et de concentrer ses programmes d'actions sociales à cet endroit (santé, éducation, habitation, ...). Il s'est rendu sur place pour visiter les plantations et y a tourné de touchantes vidéos marketing.

Bref, tout ça pour dire qu'on achète notre café au même endroit que Wolverine :)

Nous faisons aussi affaire avec COOCENTRAL Coop et soutenons ses actions sociales. Il s'agit d'une coopérative qui regroupe pas moins de 4000 fermiers membres. 

À propos de la région Huila

Huila est un département en Colombie, COOCENTRAL étend ses activités sur 7 municipalités dans le département Huila, à savoir Garzon, Gigante, Agrado, El Pital, Tarqui, Suaza et Guadalupe. Le siège social de COOCENTRAL se trouve à Garzon.

Huila est une région montagneuse dans le sud est du pays dont les conditions climatiques et environnementales sont optimales pour la culture du café. Ce terroir est en effet sis dans les cordillères Centrale et Orientale et jouit d'un sol volcanique très fertile.

L'agriculture est le principal secteur d'activités de la région, on y cultive aussi de la banane plantain, du riz, des fruits de la passion, du yucca, du cacao ... en plus du café.

Le café qui y est produit présente un profil aromatique très complexe mais facilement reconnaissable : il obtient en 2013 la certification Appellation d'Origine (comme le Champagne et le Roquefort).

A l'origine de son profil particulier - acidité légère, corps moyen, notes sucrées, arômes fruitées et caramélisées - on cite une température annuelle constante entre 17°C et 23°C, une altitude moyenne comprise entre 900 m et 1800 m, sans compter le patrimoine génétique de la variété botanique choisie : Caturra , Colombia et Castillo.

La région abrite aussi d'impressionnants vestiges des civilisations précolombiennes, dont entre autres les impressionnantes sculptures/statues mégalithiques au Parc archéologique de San Augustin.

Elle est aussi un lieu de villégiature pour les amateurs de randonnées pédestres et les amoureux de la nature : le canyon du Magdalena, le parc national abritant le volcan Nevado del Huila et le désert Tatacoa sont des destinations très prisées des grands voyageurs.

L'architecture de la région compte aussi parmi les curiosités qui valent le détour : on y compte un grand nombre de cathédrales catholiques et de bâtiments d'architecture coloniale.

A propos de Cooperativa Central de Caficultores del Huila (COOCENTRAL)

La coopérative de fermiers COOCENTRAL existe depuis 1975 et compte aujourd'hui plus de 4000 membres : elle agit en qualité de coopérative à but non lucratif et à vocation sociale. Conservation de l'environnement, équité sociale et économique, respect des droits et représentation syndicale sont autant de valeurs chères à la coop, en plus de la qualité optimale des récoltes de café et l'amélioration des conditions de vie des fermiers.

La coop aide la communauté locale avec des actions concrètes dans les domaines de la santé, l'éducation, la formation professionnelle, du support technique, des prêts financiers, de l'habitation... On doit aussi au COOCENTRAL la construction de plusieurs stations de collecte et de séchage qui permettent un meilleur contrôle de la qualité et une retraçabilité des exportations.

Tout comme partout ailleurs en Colombie (deuxième producteur d'arabicas après le Brésil et troisième producteur de café en général après le Brésil et le Vietnam), le café représente plus qu'un simple produit agricole qui se vend bien sur le marché international : le café fait partie intégrante de la culture et l’histoire du pays.

La culture caféière a non seulement favorisé la naissance de ce secteur commercial qu'est l'exploitation de café, mais a aussi façonné le quotidien et façons de vivre des locaux, en plus de forger le paysage et l'écosystème.

On dénombre pas moins de 600 000 familles de caféiculteurs réparties un peu partout en Colombie, le café génère pas moins de 800 000 emplois directs, une moyenne de 900 000 hectares sont cultivées par année.

Équipe de la coop COOCENTRAL dans la région El Pital, Huila, ColombieÉquipe de la coop COOCENTRAL à El Pital, Colombie

L'importance du café dans l'économie est telle qu'une fédération nationale des producteurs de café est en place depuis 1927 pour protéger les intérêts des cultivateurs et de leurs familles, en Colombie comme à l'étranger.

Le 25 juin 2011, le paysage culturel du café de la Colombie est inscrit au Patrimoine mondial de l'UNESCO, ce qui signifie une implication du gouvernement et des institutions internationales à préserver cette richesse culturelle.

Cette reconnaissance récompense les efforts surhumains des Colombiens pionniers de la culture du café pour maîtriser les conditions environnementales hostiles des montagnes des Andes. Cette persévérance a été héritée et appliquée au fil des générations qui suivirent (efforts constants et des stratégies novatrices), jusqu'à donner naissance à un mariage parfait entre les paramètres économiques, culturels et environnementales : une dynamique sociale unique au monde créée par une relation harmonieuse entre le principal gagne-pain, la nature et la culture.

 


Le paysage culturel du café de la Colombie revêt une grande importance dans le commerce du café à l'international, car cette place prépondérante qu'occupe le café est garante de la qualité et de la compétitivité du café colombien. 

Raison entre autres - et notamment pour préserver cette patrimoine culturel - que la fédération des producteurs met cet aspect en avant et a initié la création en 1960 du personnage fictif et logotype Juan Valdez, véritable label de qualité du "Café de Colombia".

Ce personnage créé pour représenter le café de la Colombie est campé entre autres par l'acteur américain d'origine cubaine José F. Duval, Carlos Sanchez et Carlos Castañeda. Cette campagne marketing d'envergure internationale a eu pour mission d'apporter de la reconnaissance aux produits colombiens sur le marché américain et mondial.

Depuis, le personnage de Juan Valdez a connu beaucoup de succès et est devenu incontournable de la culture populaire (voire l’archétype même du paysan colombien), que nous connaissons sous les traits d'un travailleur, humble, persévérant, valorisant la famille et son village ... et revêtant sombrero, poncho, panama blanc, belle moustache, ... : il est l'ambassadeur officiel des produits portant la certification Café de Colombia, obtenu en 2005.

Pour plus de lecture : 

Et pour goûter, c'est par ici:

Colombie Huila El Pital


Laissez un commentaire


Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés