Brûlerie du Quai - Chaleur B Chocolat
FRA | ENG 0 items

Brûlerie du Quai - Chaleur B Chocolat — torréfaction café

Est-ce qu’un café torréfié noir contient plus ou moins de caféine?

Publié par Dany Marquis le

Tout d’abord, la variation du % de caféine dans un grain de café en fonction de la torréfaction est négligeable.   La caféine est stable jusqu'à 235°C.  Et une torréfaction foncée ne se rendra pas jusqu’à ce niveau, si c’est le cas, le café sera complètement calciné, et s’il atteint cette température ce ne sera que pour une très courte période.  Ce qui rend le % de caféine sensiblement le même pour un café donné.

Guide de préparation de café : utiliser une cafetière à siphon

Publié par Jao Joel le

Également appelée cafetière à dépression, la cafetière à siphon ne connaît pas le même succès commercial que les Chemex ou les cafetières à piston. Mais elle est appréciée des baristas les plus pointilleux car permet de reproduire fidèlement une expérience café bien précise en respectant tout simplement une recette de préparation donnée.

Pulped Natural Process : l'exemple du Sitio Monte Sinai

Publié par Jao Joel le

Avec une note de dégustation de 90,83 - qui lui a valu un "Presidential award" - le Sitio Monte Sinai mérite bien sa place dans notre Réserve Sélecte. Mais à quoi cette variété de café originaire du Brésil doit-elle son goût si exceptionnel ? Est-ce le sol ? Le climat ? L'humidité ? Les professionnels du café s'accordent à dire que le paramètre le plus déterminant est la méthode de traitement du grain : le Pulped Natural Process.

Guide de dégustation : Apprivoiser un nouveau café

Publié par Dany Marquis le

Tous les cafés naissent égaux, mais certains sont plus égaux que d’autres.  Et tout dépend de votre méthode de préparation: vous devez garder en tête que chaque café est différent et que pour en extraire les arômes parfaitement vous devrez passer par plusieurs étapes de préparation et d’ajustement

Transparence, date de torréfaction du café et compositions du mélange

Publié par Dany Marquis le

La transparence au niveau de nos opérations de café a toujours été importante pour moi.  Je me souviens encore, à mes débuts dans l’univers du café, de la difficulté que j’avais eu à visiter un atelier de torréfaction digne de ce nom au Québec. Parce que tous les "professionnels" du moment en faisait un secret d'état de la composition de leur mélange. Ou qu'ils ne connaissaient juste absolument rien du café, jusqu'à ne mettre en vente que du mauvais café.