FRA | ENG 0 items

Nuova Simonelli Oscar Détails techniques

Publié par Dany Marquis le

Bonjour amateur d'espresso,

vous êtes plusieurs à avoir acheté une Oscar et je crois que dans l'ensemble tout le monde est satisfait de sa machine.  J'aimerais faire un apparté pour les détenteurs d'Oscar et pour ceux qui pensent en acheter une qui fait suite à un échange de courriel que j'ai eu cette semaine avec un bon client de la région de Gaspé qui expérimentait certains problèmes avec sa Oscar, qui ce sont avérés être des limitations normales de la machine.  

Tout d'abord, notre offre d'équipements dans la gamme semi-pro est essentiellement occupé par la Nuova Simonelli Oscar et par la Rancilio Silvia.  J'aime beaucoup les deux machines, et malgré leurs différences, elles offrent un rendu de café excellent qui bat à plate couture Saeco, Breville et les machines résidentielles.  Et je ne parlerai pas des machines full-automatique...   Je ne m'attarderai pas non plus au différence entre la Silvia et la Oscar mais dirai simplement que la Oscar est supérieur que la Silvia sur plusieurs points.

J'ai donc un faible pour la Oscar qui permet d'avoir une machine (+ moulin) à environ 1500$, qui contient et réagit comme une commerciale, possède des composantes commerciales, soleinoid, un porte filtre de 58mm, un système de heat exchanger, une bouilloire de bonne capacité permettant de mousser et d'extraire un espresso en même temps.

Nuova Simonelli Oscar à partir de 1 1175,00$

Moulin Grinta de Nuova Simonelli à partir de 420,00$

Et comme me demandait une cliente récemment: "Si j'étais ta soeur, qu'elle machine tu me recommanderais?" , je réponds, dépend du budget.  #1 une La Marzocco GS/3, #2 Nuova Simonelli Musica  #3 Nuova Simonelli Oscar. #4 Rancilio Silvia. 

 

Étant donné la popularité de la Oscar parmi nos clients, je me permets d'exposer les deux détails techniques discutés cette semaine afin de mieux connaître cette machine.

Situation #1 :

[...] On dirait que la pompe ne fonctionne pas de façon automatique. Même si je mets un plein d'eau, la pompe ne démarre pas. Par contre, si je mets la machine à off, que j'enfonce le bouton pour faire couler l'eau, et je mets la machine a "on", la pompe fonctionne et l'eau coule pour environ 5 secondes. Ensuite elle arrête et la lumière de remplissage allume. Donc la pompe n'est pas brisée. Mais seulement le truc-machin qui détecte le niveau de l'eau. Il n'y a aucune eau ni vapeur qui sors de la buse vapeur même quand elle est chaude et ouverte. [...]

 Solution:  

Après quelques tests il s'est averré que l'eau utilisé, une eau de source de marque connu, était tellement pauvre en minéraux que la conduction entre le fond de la bouilloire et la sonde de niveau de détectait pas l'eau.  En utilisant l'eau du robinet, la machine fonctionnait normalement.

Voir le diagramme hydrolique de la Oscar

La sonde (#6) envoie un léger courant électrique à travers l'eau, qui passe par une anode au fond de la bouilloire et indique à la machine le niveau.  Si le courant électrique ne passe pas, la machine utilisant l'eau comme conducteur, cela indique un manque d'eau, stoppant la pompe et allumant le voyant de remplissage.

Donc, à cause de ce design, ne pas utiliser d'eau distillé, de toute façon, une eau bien minéralisé absorbera mieux les soluble du café.

Situation #2

[…] La buse vapeur n'a aucune pression même après 15 minutes de chauffage. Il faut l'ouvrir une fois, la refermer et attendre quelque minutes de plus. Après ça marche. […]

Solution:  

ll se produit sur les machines de type Heat exchanger comme la Oscar un phénomène appelé "False pressure" dans la bouilloire.  On ne retrouve pas ce phénomène sur les machines équippées de PID, comme la GS/3 de La Marzocco.  Ou dans le cas de la Musica ou des commercial de Simonelli, un vacuum breaker valve vient palier au problème.

 Dans la bouilloire, lorsqu'on ferme la machine et que la température redescend, la vapeur se condense et monte légèrement le volume d'eau dans la bouilloire, créant ainsi un vide dans la bouilloire.  Lorsqu'on remet la cafetière en marche, la chaleur crée une expansion de l'air et la machine n'arrive pas à atteindre sa température idéale du mélange air-vapeur-eau car l'expansion plus rapide de l'air fait croire au pressostat que la pression est ok, ce qui est faux.  Alors le pressostat envoie le signal de stopper l'élément chauffant et allume le voyant lumineux disant que la machine est prête.  Tu peux te faire un espresso sans problème à ce stade mais la pression sera plus basse, de même que la température, donnant ainsi un médiocre résultat.

  Et lorsque tu ouvres la buse vapeur, tu fais sortir l'air en expansion, le pressostat se rend compte que la pression était trop basse et retombe en mode chauffage pour quelques minutes, rectifiant ainsi le débalancement dans le ration eau-vapeur-air.

La situation rencontrée avec la vapeur est donc normale et vient également d'un détail de conception pour diminuer le prix de la machine.  Sur les modèles commerciaux, ou sur la Musica  on retrouve une pièce appelée "vacuum-breaker valve" qui permet de démarrer la machine à partir de la température de la pièce, de laisser monter la pression dans la bouilloire, et qui égalise la pression sans avoir besoin de faire la procédure d'ouvrir la valve-vapeur, de laisser sortir le trop plein de pression et d'attendre que la machine équilibre tout ça.

C'est donc normal.  On peut anticiper ce phénomène sur la Oscar de la façon suivante : lorsque vous la tournez à off, vous pouvez mettre la buse vapeur dans un pichet de stainless et ouvrir la valve pour laisser s'échapper la vapeur et ainsi empêcher une certaine condensation dans la bouilloire lors du refroidissement

 Vous pouvez peux aussi, après quelques minutes de chauffage, ouvrir la valve vapeur pour équilibrer la pression dès le départ et ainsi ne pas perdre de temps de préchauffage.

 On peut également modifier la machine pour installer une vacuum breaker valve et un timer.

 

****************  Ajout 1er août 2013 ***********************************

 

On vient de m'apporter une Oscar avec les symptômes suivants:

- odeur de caoutchouc brûlé provenant de la vapeur

- Eau et vapeur condensée brunâtres et pas très ragoutantes...

Résultat: le lait est exécrable après avoir passé à la vapeur.  

 

Malgré que ça n'arrive pas très souvent, cette situation est le résultat d'une méconnaissance du fonctionnement de la machine.  Comme mentionné ci-dessus, on doit anticiper le phénomène et gérer l'air en expansion dans la bouilloire. Si vous ne purgez pas la bouilloire avec la buse, et qu'après l'avoir allumé vous mettez tout de suite la buse vapeur dans du lait, complètement immergée, lorsque vous ouvrirez la valve, la pression de la bouilloire essaiera de s'équilibrer par la buse.  Un vaccum se créera alors, et du lait sera aspiré directement dans la bouilloire!  Le lait brûlera et se retrouvera dans la section du "heat exchanger".  D'où la couleur brune et l'odeur de brûlé...  

Et une fois entrée, même si vous rincez votre machine durant des heures vous n'arriverez pas à bout de l'odeur et du mauvais goût.  Du moins, je n'ai pas réussi à le faire avec un simple rinçage ( et même plusieurs ).  On doit donc, pour une simple erreur de manipulation, ouvrir la machine, vider la bouilloire complètement, la rincer et la traiter avec un acide ou détergent-détartrant classique.  Ce qui est tout de même une bonne job...

Voici de quoi a l'air l'eau qui était dans la bouilloire après avoir aspiré du lait ! J'ai démonté la bouilloire et versé l'eau dans ce pichet.  Je vous laisse imaginer ce que peut goûter un cappuccino...

 

Démonter la Oscar complètement, nettoyer la bouilloire et la rassembler prend minimum 4 heures.  Donc, tout dépend du tarif de votre réparateur préféré, il vous en coûtera autour de 250-300$ pour remettre votre machine en état de marche.

Donc, comme mon client m'a dit aujourd'hui: " Ne plus jamais laisser la visite toucher ma machine espresso!"  :-)

 

 

Malgré que ces situations peuvent être perçues comme des problèmes ou des défectuosités, elles sont en fait des situations normales causées par un design se voulant le plus près possible de la qualité des commerciales à un prix orienté pour les machines résidentielles.

La Oscar demeure une de mes machines préférées pour la maison ou même de petit commerce.  

Un barista averti en vaut deux!

 

Dany Marquis

 

 

 

 


2 commentaires


  • Vous dites “On peut également modifier la machine pour installer une vacuum breaker valve et un timer.”
    Puis-je avoir une idée du coût de cette modification ?

    Poulin, André le

  • Merci Dany, la description et la solution des deux irritants sur la Oscar m`ont été vraiment utile. Vraiment bien expliqué.

    René

    Rene Bergeron le

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés