Brûlerie du Quai - Chaleur B Chocolat
FRA | ENG 0 items

Brûlerie du Quai - Chaleur B Chocolat — Santé

L'amertume

Publié par Dany Marquis le

Dans plusieurs produits alimentaires, l’amertume est une caractéristique appréciée et désirée.   La bière, le chocolat noir, les vins rouges ont des profils qui affichent l’amertume comme une qualité.  Toutefois, l’amertume se doit d’être bien contrôlée afin de participer à l’expérience gustative.  Et le café ne fait pas exception, toutefois, l’amertume du café est une caractéristique que je n’apprécie pas particulièrement. 

Peut-on vraiment perdre du poids ... à l'aide du café vert

Publié par Dany Marquis le

Voilà que je me mets à écrire sur un remède magique pour perdre du poids. Mais la seule raison est que beaucoup d'entre vous me demandent mon avis sur la technique d'amincissement à base de café vert. Je ne suis pas médecin, mais je vais apporter mon expertise en tant qu'expert du café pour essayer d'apporter une possible réponse à la question.

Café et santé – Les huiles contenues dans le café sont-elles dangereuses?

Publié par Dany Marquis le

 Au-delà de leur propriété organoleptique, et du fait que le café comprend 850 composantes aromatiques volatiles identifiées, la consommation de café implique l’ingestion du produit, contenant un véritable cocktail chimique, incluant un hydrocarbure végétal du nom de terpène.  Nous sommes plutôt familiers aux hydrocarbures de type minéral qui sont à l’origine du pétrole et du gaz naturel mais qui possèdent une structure chimique similaire au type végétal, composé de molécules de carbone et d’hydrogène.


Le café et la santé (préambule et réponse courte et paresseuse)

Publié par Dany Marquis le

 En ce qui nous concerne ici, je me concentrerai sur le lien entre le café et la santé.  Et comme nous sommes nombreux à consommer du café, et certains en quantité frôlant la saturation (J’en suis), il est légitime de se poser des questions sur l’impact d’ingérer un breuvage considéré comme un  neurostimulant.


La fin d'une époque

Publié par Dany Marquis le

 Mais voilà que pour le café, je me sentais comme les fumeurs dans les jadis fumoirs, en sécurité, en famille, accepté.  On boit du café ensemble, on se fout des effets et Dieu que c'est bon!  À chacun ses poisons comme dirait le gars.  Et jusqu'à maintenant 100% des discussions café tournaient autour du goût et du plaisir de boire.  On boit un espresso pour le goût, la sensation et l'habitude ;-)  On discute des arrivages, de torréfaction, on demande au barista ce qu'il y a dans son moulin espresso mais on se foutait (remarquez le temps de verbe) des effets sur la santé.